Les techniques chirurgicales pratiquées en France

La dérivation biliopancréatique

Technique restrictive et malabsorptive : cette technique complexe permet de limiter la quantitéd’aliments ingérés et l’assimilation de ces aliments par l’intestin. La taille de l’estomac est réduite par gastrectomie et l’intestin grêle divisé en deux parties. L’estomac est raccordé à la partie  servant à véhiculer les aliments jusqu’au gros intestin. La partie qui sert à transporter les sécrétions digestives du foie et du pancréas, est raccordée à la fin de l’intestin grêle . Ainsi, les aliments ne sont digérés par les sucs digestifs etassimilés que sur une courte portion de l’intestin grêle  ; l’essentiel des aliments passent directement dans le gros intestin sans être absorbés. Cette technique est réservée aux patients avec IMC ≥ 50 kg/m2 et/ou après échec d’une autretechnique. Elle doit être pratiquée par une équipe spécialisée dans sa réalisation.

Détails

Perte de poids attendue

                       De l’ordre de 75 à 80 % de l’excès de poids, ce qui correspond à une perte de poids d’environ                            60 à65 kg1. Le recul sur ces résultats est de 25 ans.

 

Durée moyenne de l’intervention

                      4 à 5 heures (2)

 

Durée moyenne de l’hospitalisation

                      8 à 10 jours (3)

 

Mortalité liée à l’intervention

                     0.1% (1 décès sur 100 interventions environ)

 

Principaux risques de complications

                    - Risque important de carences nutritionnelles (en protéines et en vitamines) ;

                    - Risque important de malabsorption de médicaments ;

                    - Complications fonctionnelles : diarrhée, selles malodorantes ;

                    - Complications chirurgicales : ulcère, fuites ou rétrécissement au niveau de la jonction entrel’estomac et l’intestin, hémorragies, occlusion de l’intestin

 

 

(1) Pour une personne de taille moyenne (1,70 m) avec un IMC égal à 40 kg/m2.

(2) En l’absence de complication au cours de l’intervention.

(3) En l’absence de complication après l’intervention.

* Dumping syndrome : sensation de malaise (avec palpitations, mal de tête, nausée, diarrhée) qui peut survenir juste après un repas. Cesyndrome est dû à l’arrivée massive et rapide dans l’intestin d’aliments très riches en graisses ou en sucres.

SOURCE: Haute Autorité de Santé