Les techniques chirurgicales pratiquées en France

L'anneau gastrique

Technique restrictive qui diminue le volume de l’estomac et ralentit le passage des aliments. Ellene perturbe pas la digestion des aliments.Un anneau (dont le diamètre est modifiable) est placé autour de la partie supérieure de l’estomac,délimitant ainsi une petite poche. Peu d’aliments sont nécessaires pour remplir cette poche et lasensation de satiété apparaît rapidement. Les aliments vont s’écouler très lentement selon leprincipe du sablier.

Détails

Caractéristiques

                       Seule technique ajustableL’anneau est relié par un petit tube à un boîtier de contrôle placé                              sous la peau. Cet anneau peut êtreserré ou desserré en injectant un liquide dans le boîtier, à                          travers la peau. Un contrôle radiologiqueest nécessaire lors du suivi.L’anneau peut être retiré                          au cours d’une nouvelle intervention en cas de complication, d’inefficacitéou sur demande du                          patient.

 

Perte de poids attendue

                       De l’ordre de 40 à 60 % de l’excès de poids, ce qui correspond à une perte de poids d’environ                            20 à30 kg (1). Le recul sur ces résultats est de 10 ans.En cas de retrait de l’anneau, une reprise                          de poids est habituelle.

 

Durée moyenne de l’intervention

                      1 heure (2)

 

Durée moyenne de l’hospitalisation

                      1 à 3 jours (3)

 

Mortalité liée à l’intervention

                     0.1% (1 décès sur 100 interventions environ)

 

Principaux risques de complications

                    - Des complications mécaniques peuvent survenir après l’intervention, même après plusieurs                           années.

                    - Problèmes liés au boîtier : infections, déplacement du boîtier sous la peau, douleurs au niveau                       de l’emplacement du boîtier, rupture du tube reliant le boîtier et l’anneau ;

                    - Glissement de l’anneau et dilatation de la poche au-dessus de l’anneau pouvant entraîner des                         vomissements importants voire l’impossibilité de s’alimenter ;

                    - Troubles de l’oesophage (reflux, oesophagite, troubles moteurs) ;

                    - Lésions de l’estomac provoquées par l’anneau (érosion de l’estomac, migration de l’anneau).

                      Une nouvelle intervention peut s’avérer nécessaire pour retirer l’anneau ou pour réaliser une                           autre technique de chirurgie de l’obésité.

 

 

(1) Pour une personne de taille moyenne (1,70 m) avec un IMC égal à 40 kg/m2.

(2) En l’absence de complication au cours de l’intervention.

(3) En l’absence de complication après l’intervention.

SOURCE: Haute Autorité de Santé